Ole Gunnar Solskjaer a exhorté Manchester City à interdire tous les amateurs reconnus coupables d'avoir abusé racialement ses joueurs de Manchester United samedi soir. Ville dit qu'ils sont « au courant d'une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux qui semble montrer un partisan des gestes raciaux » lors de leur match contre United. Les champions de Premier League ont également dit qu'ils sont «travailler avec la police du Grand Manchester, afin de les aider à identifier les personnes concernées. L'incident aurait eu lieu dans la seconde moitié de la défaite 2-1 de la ville au Etihad comme un partisan semblait faire un geste de singe vers un joueur de United. Et le norvégien a publié une réponse provocante.

Avec Jesse Lingard, le Brésilien aurait ensuite été visé par des chants et des gestes raciaux

« Vous pouvez voir la vidéo; un gars pas si très intelligent avec ses chants racistes là-bas. «J'espère donc que la ville et les autorités y faire face. Ne pas le laisser à nouveau - c'est mon message clair, il est inacceptable. « Nous continuons à en parler tous les ... Je veux dire ... chaque semaine! Chaque semaine, nous parlons de cela, vous avez à tamponner sur elle. « Nous essayons, nous travaillons là-dessus, on en parle et la seule action est de se débarrasser. » L'incident a menacé d'éclipser ce qui était en fait une performance énorme du côté voyage. Le quatuor attaquant de Marcus Rashford, Anthony Martial et Daniel James ont été complétées par derrière Lingard, dont la performance aura une certaine mesure à faire taire ses détracteurs. Et l'assassin poupin était rapide pour détourner le regard du dos du monde en regardant à ses troupes méritants. « Dead fiers de nos entraîneurs d'abord, comment ils préparent le jeu », at-il ajouté. « Et puis les joueurs, comment ils l'exécutent. La première moitié était l'un des plus merveilleux football offensif que j'ai vu. « La façon dont je veux voir les joueurs sur le pied avant, aller de l'avant à chaque occasion, créer des occasions presque à chaque fois que nous avons le ballon. »