Il commence des notes positives. L'arbitre romain Federico La Penna fait bien, faire confiance à la vérification silencieuse du Var, lors de la validation du but du 1RM 1 Sassuolo, concepteur Boga 22 « pt: les mouvements attaquant franco-ivoirien au bon moment et temps de Scavetta Buffon est en position régulière. Eh bien La Penna sur le réseau a également annulé Ronaldo (16 « st) qui frappe mais hors-jeu, et la Juventus obtint un pénalty après 22 » st Dybala Romagne étend sans toucher le ballon. L'arbitre, cependant, erreur dans (20 « st) remorquer l'action Juventus pour avertir faute sur Locatelli Joya, en négligeant la règle de l'avantage. Mais la plus grande erreur se produit 54 minutes, manquant une pénalité claire à la Juve: Kyriakopoulos empêche de Ligt d'essayer un en-tête (effacer votre ceinture avec votre bras droit autour du cou des Pays-Bas), Pen et survolait le Var ainsi.