TURIN - Sous les yeux des journalistes et des caméras, vous pouvez suivre les quinze premières minutes de formation à la veille du match de Ligue des Champions, Maurizio Sarri et Cristiano Ronaldo, ils ont parlé pendant longtemps hier au milieu du champ, le Continassa, avant le travail. Et à partir des gestes techniques bianconero, il n'a pas été une clarification en ce qui concerne le remplacement de Milan avec CR7. L'épisode est obsolète et enterré, comme Sarri lui-même confirmé lors d'une conférence de presse. « Ma relation avec les joueurs est bon, alors si l'on se met en colère pour un remplacement est positif, surtout s'il a tout gagné et ainsi montre qu'il a encore une grande motivation. Il va bien, il est maintenant 25 ans que je vois des joueurs en colère pour le remplacement, alors ne me fait pas ni chaud ni froid ».