Hazard: Je ne peux pas nier que j'étais en surpoids, mais quand je suis en vacances, je suis en vacances Real Madrid a perdu l'excédent rapidement Eden Hazard avait beaucoup de gens qui parlent quand il a pris ses fonctions le Real Madrid l'été dernier emballage quelques livres supplémentaires et les belges admet son arrivée en surpoids Espagne. Après avoir signé à l'Estadio Santiago Bernabeu de Chelsea, Hazard relevai l'air un peu hors de forme. « Il est vrai, je ne peux pas mentir, » Hazard a déclaré au magazine Sport et des pieds lorsqu'on lui a demandé s'il était en surpoids quand il est venu à Madrid. « Mais si je suis en vacances, je suis en vacances. «J'ai gagné cinq kilos en été. Je suis quelqu'un qui met du poids très rapidement, mais je peux le perdre rapidement aussi bien. « Quand j'avais 18 ans à Lille je pesais 72 ou 73 kilos, puis 75 quand j'ai ajouté un peu de muscle et une mauvaise journée, il était de 77. « En été, j'avais 80 kilos, mais je l'ai perdu à nouveau dans 10 jours. » Hazard longtemps voulu travailler sous Zinedine Zidane avant de finalement faire son mouvement, et il admet que jouer au Real Madrid était quelque chose qu'il pensait régulièrement depuis 2016. « Nous n'avons pas le même style que les joueurs, et il était techniquement meilleur que moi », a ajouté Hazard. « Vous le regardez et vous avez l'impression qu'il a toujours un bon moment avec le football. « Il m'a appelé au cours du Championnat d'Europe 2016 et m'a dit qu'il voulait que je vienne. « Cela a toujours coincé dans ma tête. » Maintenant qu'il est sous la tutelle de Zidane qu'il apprécie le travail quotidien avec le Français. « Les séances sont toujours avec le ballon », a révélé des risques. «J'ai passé trois ans avec les entraîneurs italiens comme [Antonio] Conte et [Maurizio] Sarri et qui est beaucoup moins agréable. « Je suis redécouvrant quelque chose qui me plaît. » L'ailier a toujours été entiché par l'idée de jouer pour le Real Madrid, qu'il est fait jamais de secrets. « Dans mon jardin, je jouais et fit semblant d'être avec Madrid, » admet-il. « Zidane était mon idole. Quand j'ai vu Bernabeu sur le téléviseur était magique. « le maillot blanche était impeccable. « Je suis allé en Espagne en vacances, pas Madrid, et tout le monde m'a parlé du Real Madrid quand nous avons joué et nous avons regardé leurs jeux. »